La cinquième des neuf manches de la Bingoal Cycling Cup, le GP Jef Scherens - Rondom Leuven, figure au programme de la journée de dimanche. Tim Merlier est le leader provisoire de ce critérium de régularité belge et il s'élancera dimanche matin avec le statut de super favori sur le parcours qui composera la finale le mois prochain des Mondiaux de cyclisme.

Le parcours du GP Jef Scherens - Rondom Leuven existe depuis de nombreuses années. Ce parcours a inspiré les organisateurs des championnats du monde de cyclisme qui se rendent en Flandre le mois prochain, et dont l'arrivée des courses sur route seront jugées à Louvain. Le 'circuit local' du parcours du CM, à parcourir à plusieurs reprises en pleine finale par les élites hommes dans la lutte pour le maillot arc-en-ciel, est en tout point semblable au circuit qui sera proposé aux coureurs dimanche prochain. Les fans de vélo auront donc une image précise de la future finale du CM. Le GP 'Poeske' Scherens propose ce circuit local de près de 15 km à 13 reprises, pour une distance totale de 190 km.

Le coup d'envoi sera donné dimanche à 10h15 sur la Grand Place de Louvain, alors que l'arrivée est prévue vers 14h45 à hauteur du Bondgenotenlaan. Le circuit urbain très relevé de Louvain offre de nombreuses opportunités aux échappés. Chaque tour propose en effet trois ascensions : le Keizersberg (300 mètres avec un pourcentage moyen de 5,6%), la Wijnpersstraat (300 mètres - 8,3%) et le Sint-Antoniusberg (200 mètres - 5,5%). Un sprint en présence d'un plus grand groupe trié sur le volet n'est pas non plus à exclure à l'arrivée sur la Bondgenotenlaan.

Lors de la précédente édition - la course n'ayant pu se dérouler en 2019 en raison de la pandémie du coronavirus - Niccolò Bonifazio s'était imposé à la faveur d'un sprint massif. Le coureur italien de 27 ans de la Team TotalEnergies défendra son titre dimanche au départ de Louvain et sera dès lors également candidat à sa propre succession au palmarès du GP Jef Scherens.

Bonifazio devra sans doute compter avec (notamment) Tim Merlier. L'ancien champion de Belgique s'est érigé cette année comme un sprinter de calibre mondial avec des succès d'étape au Giro et au Tour. En outre, le chef de file de la formation Alpecin-Fenix - qui aligne en outre à Louvain Dries De Bondt et Roy Jans - s'est également imposé dans la Bredene Koksijde Classic, le Tour du Limbourg, l'Euro Shop Elfstedenronde, Le Samyn et le GP Monseré. Ces deux dernières épreuves faisant partie, tout comme le GP Jef Scherens - Rondom Leuven, de la Bingoal Cycling Cup, le critérium de régularité belge dont Merlier occupe à l'heure actuelle la place de leader.

Les autres coureurs rapides à surveiller de près dimanche seront notamment Baptiste Planckaert (Intermarché Wanty Gobert) et les Français Nacer Bouhanni (Arkea-Samsic) et Bryan Cocquard (B&B Hotels p/b KTM). Sans oublier les coureurs qui ont le feu au mollet lorsque la route s'élève : Aimé De Gendt (Intermarché Wanty Gobert), l'ancien vainqueur Bert De Backer (B&B Hotels p/b KTM), l'homme en forme Thibau Nys (Baloise Trek Lions), ... Nys a remporté voici peu deux étapes du Tour de Namur et deux sprints massifs lors du Tour du Brabant Flamand.

Le GP Jef Scherens - Rondom Leuven est à suivre en direct dimanche sur Sporza et Eurosport. L'occasion idéale pour les téléspectateurs de découvrir le circuit final du parcours du CM en détail !